grenouille, diable et folle

L’arche de noe est en cours de construction. La pluie sans cesse s’abat sur nous. Trempant nos pieds, nos tetes, nos sacs et nos parapluies. Pauvres petites grenouilles voyageuses attendant sur un quai humide un train tropical remplit de pleins de petites grenouilles, d’humidite et de vapeurs d’eau pregnante. Impossible d’ouvrir les fenetres. Ceux assis a cote ont deja pris leur douche.

Au milieu du bordel alors que j’ai reussi a me glisser dans l’allee centrale, claire a reussi a s’asseoir dans le carre central. Etre antisocial egoiste elle se maquille, son sac et son poudrier sur ses genoux gaines de noir. Au milieu de moutons qui ne disent rien ne diront rien. Brosse blush. Miroir. Mascara. miroir. Les gens se sont resserres en s’ecartant d’elle. Des qu’elle a fini, elle se releve. Un peu de conscience. Ouf. Il reste un peu de conscience.

Jeanne vient de ranger son mary higgins clarck. Paul lit encore son gros livre avec son marque page en forme de diable.

Metro. Carre de sieges. Promiscuite. 4 personnes. 4 etrangers aux autres. Autorise seulement aux personnes de moins de 1 metre 60. Sinon c’est une experience de societe. Comment sans se connaître pour un temps tres court avec des mouvements incessants, comment faire en sorte que tout le monde tienne? Jambes. Positions possibles. Imbriquees. Repliees. Etalees. Serrees. Coincees. Contactees.

Experience d’adaptation. Vous etes assis. Vous lisez tranquillement votre journal allegrement deploye devant vous. Vous etes debout. Vous lisez votre journal replie sur la bonne page. Vous etes debout. Vous lisez votre journal avec 3 autres personnes. Vous etes debout. Les bras le long du corps. Vous regardez le livre que votre voisin a tant bien que mal reussi a sortir. Votre journal pend au bout de votre bras gauche chiffone.

Une jeune fille assise mange tranquillement un gros cookie chocolat avec un truc blanc indefinissable. Elle lit un petit livre de poche. En face d’elle un jeune blondinet a la tete recouverte a moitie par un enorme casque audio qui clignote bleu. Il lit difficilement une page de notes. C’est difficile avec une main et des moities de doigts.

La fille debout en face de moi dit ‘ on est arrete sur la voie’. Je la regarde pour savoir a qui elle s’adresse. Personne ne repond. Personne ne lui sourit. Personne ne la regarde. Elle est folle. Mais non aujourd’hui ce n’est pas parce que vous parlez a personne que vous etes fou. La fille a un fil qui lui passe sous le menton. Elle parle au fil. Elle parle a quelqu’un au telephone. Elle n’est pas folle. Elle parle dans un fil. Suis-je fou?

Étiquettes : , ,

3 Réponses to “grenouille, diable et folle”

  1. ChroniquesMaBanlieue Says:

    Très belle année à vous, bravo pour votre blog. j’ai également ajouté votre lien.
    à bientôt.

  2. chroniquesmetropolitaines Says:

    Merci.
    Que le 9cube, loin du A, prenne soin de sa BD13!

  3. lacroixdusud Says:

    vive l’aveyron!😀😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :