Oh putin! La descente de reve va faire mal a la fin des vacances!

Ma carriere de chroniquer va se terminer en peau de chagrin. Je vais aller me plaindre avec les partenaires sociaux a l’Elysee. Le train marche trop bien et je n’ai plus le temps de chroniquer. J’arrive sur le quai en meme temps que le train. Le temps de choisir parmi les trop nombreuses places vides. Le temps de me mettre en place et la gare suivante est deja la! Paradoxe. Bon il faut dire aussi qu’il est 7h25 une semaine de vacances scolaires. J’en deduis que c’est vraiment le monde qui pose un probleme.

07:29
Sentiment de malaise. Trop d’espace. Je ne trouve pas ma place. Je ne trouve pas mes habitudes, grise par ce trop plein de confort. 2 sur un carre de 4. Et c’est pareil de l’autre cote de l’allee. Et c’est pareil devant moi. Et c’est pareil pour d’autres. Voir toucher sentir l’innaccessible. Je reve et je ne reve pas. Reine des Allers et de Tous les Retours, c’est ca que je veux. Regarde! Regarde! Arrete de reflechir de soupeser les process les textes les revendications. Arrete de tordre et de degrader des demandes multiples et contradictoires. Arrete de pleurnicher avec les conseillers et les responsables de la theorie. C’est ca que je veux! C’est ca que nous voulons! Le reve est la! Je peux le voir. Tu peux le voir. Prends le reve. Fais en la realite!
Oh putin! La chute va faire mal a la fin des vacances!

07:41
Petit changement ce matin. Direction le B. Dans les escaliers je l’entends arriver. Il arrive. Je cours. Reflexe. Il est la. Ne prends pas de risque a attendre le suivant. Il n’arrivera peut-etre pas. Prends ce qui existe. Je saute. Hop je plonge dans le bleu du B. Et hop une place. Et hop je m’asseois. Il faut se depecher parce que ce matin ca va tellement vite que j’ai peur de ne pas avoir le temps de me reposer avant d’arriver au Port. Royal il n’est pas necessaire de se battre entre gens civilises pour laisser sa place a une femme enceinte. Plus de 2 lui tendent les bras. Bruce me chante You can look but better not touch, boy. Mais moi je touche, Bruce, je malaxe, je me plonge dedans, je m’enduis de ce reve. Regarder n’est pas assez. Tout est d’enfer ce matin dans la cite. Tout le monde est gentil. Chacun a la place qui lui convient et cet accueil est trop. Beaucoup trop loin du bagne quotidien habituel. Je crois que je vais aller bourrer la reine.

Oh putin! La descente de reve va faire mal a la fin des vacances!

Une Réponse to “Oh putin! La descente de reve va faire mal a la fin des vacances!”

  1. temps Says:

    Les retours vont toujours trop vite.
    Un peu comme l’élastique si difficile à tendre.
    cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :