greve. trafic quasi-normal, c’est mieux que normal!

J’y suis. Je vais verifier et comprendre ce qu’est un trafic normal. C’est ce qui est annonce sur la ligne A.
08:23
Arrivee sur le quai. Train a l’approche. Train suivant 08:24. Train suivant 08:35. Ho ho! Il en manque un. Train suivant, horaire vide. Train suivant 08:40. Ho ho encore. En dessous de ces horaires temps reel est ecrit ‘rer A, metro et bus : trafic normal‘.
J’ai la reponse. Le trafic normal c’est le trafic de tous les jours. Ce n’est pas le trafic papier.
Je n’ose imaginer le trafic quasi-normal.

08:31
C’est dommage en fait ces greves avec plein de trains. Obliger d’allertravailler. Par ce beau soleil. Marcher, faire du velo eut ete sympathique. Mieux que les greves de fin 2007 en plein hiver a pedaler sous la pluie, de nuit. Travailler de chez moi eut ete bucolique. Un petit pastis a l’apero en levant mon verre au monde en crise et a la venue du printemps.

08:35
Petit signe a la nation en ce jour revolutionnaire. Devant moi dans un ensemble jean boutonne jusque tout en haut, au plus prêt de sa barbe blanche, un vieux lit d’une main digne, le pouce ecartant les pages, un petit livre tout protege de kraft pourpre , a travers des lunettes d’un autre age cerclee de metal blanc. A sa taille pend une banane de cuir noir. Sous sa veste de jean, une chemise de jean boutonnee elle aussi jusqu’en haut a du mal a depasser. Pour couronner le tout, une corolle de cheveux filasses finassent tranquilles en haut de son crane degarni.

08:42
Chatelet. Debarquement. Personne. Les petits gilets jaunes sont perdus. Rien a faire. Super.
Greve rer A. Bilan positif. Conclusion quasi-normal c’est mieux que normal. Je suis peut-etre un peu trop positif, la. Moi je veux des greves, des greves. Tous les jours des greves. Greve= service mieux que normal. Vous me direz mieux c’est pas dur. L’equation est simple. Moins de chauffeurs (n’oublions pas que certains font greve tout de meme) + moins de passagers = service mieux que normal. Attention je n’ai pas dit qu’avec moins de chauffeurs c’etait mieux.

08:51
Ligne 12. Je suis tellement fatigue d’etre aller aussi vite que je ne sais plus quoi dire. J’avais prevu du temps pour ecrire, decrire, temoigner des petits et grands tracas d’un jour de mobilisation national. Mais rien. Rien de rien. Sniff.

Jeanne monte, s’accroche a la barre centrale, se stabilise et continue de se malaxer les mains pour faire penetrer la creme que l’on suppose hydratante, anti rides ou pire aux molecules actives.

Un gros cœur leger accroche a un telephone aussi gros que lui. Fabienne qui tapote sur le clavier doit avoir vraiment peur de le perdre.

Face a moi sabine commence sa seance de streching avant de regarder sa coiffure implacable dans la vitre impeccablement plaquee.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :