Ouf j’ai cru que j’etais parti le crane vide

07:26
Oups! Course. Hop! Je monte. Eh! Personne. Je m’asseois. Personne a cote de moi. Devant moi, Jeanne et Fabienne papotent. Je ne comprends rien. Il en a de deux, de quatre et deux de 6. ?. Chevaux! Elles parlent de chevaux. Ouf j’ai cru que j’etais parti le crane vide. Pas de cerveau. Juste en mode automatique. Sonnerie. Eteindre sonnerie. Lever. Doucher. Habiller. Partir. Monter dans le train. S’asseoir. Plus bouger. Metro c’est trop.
Elles ont une conversation etrange. Intermittente. Gros silences. Et il a fait un peu a barbizon. Oui c’est vrai. Silence. Chacune regarde le vide. Et hop ca repart. Ca s’arrete. Une voiture qui hoquete. Pas assez d’essence pour que ca ronronne.

07:36
La gare de lyon me saute dessus. Surpris. Trop vite. Je suis tout ralenti. Les gilets jaunes sont en position. Leur chef les parcourt et papote. Il a une tete sympathique et la chemise boutonnee jusqu’au cou.

De l’autre cote de l’allee, paul, la quarantaine, se muscle les doigts sur sa psp.

07:44
Le train arrive. Devant moi, Julien est petit et nerveux. Sous son bonnet noir, ses ecouteurs le stress. Petit blouson blanc. Son pantalon tres bas aere son calecon noir. Un gros Kapurals barre ce qui lui manque de fesse. Le genre de type sympathique qui se ferait arreter pour organisation de bande s’il avait l’idee de discuter avec plus d’une personne.

Conducteur nerveux. Je suis debout, bringuebale de secousses permanentes, accroche a mon poteau au milieu d’une tempete.

Paul sort de sa poche un tampon applicateur tres fin dans sa main reche. Ah non! C’est une cigarette manuelle.

07:54
Debout adosse au poteau, Vincent se fait son cinema. Un peu loin de la salle sombre.

Lise est petite. De son jean orange sortent deux petits pieds equipes de baskets a dessins. Son imper kaki sombre serre a la taille, protege un pull de meme couleur et une chemise rayee arc en ciel. Deux protheses ameliore la perception de son environnement, une paire de lunette a grosse branche vert bouteille et des ecouteurs ronds qui recouvrent ses oreilles.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :