type secretaire dans un 007 avant que James ne lui ait revele son potentiel erotique

08:16
Un grand caid en costume barre l’allee en se tenant des deux cotes. Il discute avec sa copine. Au bout d’un moment il realise qu’il n’est pas seul dans sa salle de bain et se tourne d’un cote. D’un seul.

08:22
Le train reprend son souffle a Fontenay.

Jeanne, petite veste cintree moletonnee, cheveux tires en arriere et lunettes ecaille, style secretaire dans un 007 avant que james ne lui ait revele son potentiel erotique, se pelotonne, se frotte contre son mec. Je l’entends ronronner d’ici.

Arret suivant. Une personne laisse sa place sous mes yeux. Je me tourne vers mon voisin vertical pour lui demander s’il veut s’asseoir. Il decline. Je vais pour, quand une deuxieme personne du carre se leve. Sourire a mon voisin. Je m’engage. Une troisieme personne se leve. Resourire a mon voisin maintenant assis. Abondance.

08:30
Paul s’accroche a la barre en secouant doucement la tete au rythme de la musique qui parvient filaire a ses oreilles. De temps en temps il ouvre ses yeux rougis pour se rappeler qu’il n’est pas ailleurs.

08:38
Enfin sur la 4. Je m’installe dans un carre. Je fais cela de plus en plus souvent. Avant jamais. Pourvu de jambes de bonne taille, en tout cas superieure a celle du nabot qui a concu ces sieges, j’evite de venir m’encastrer dans cet endroit exigu. L’avantage pourtant est que si on est mal assis on est assis. Donc pas necessaire de se lever s’asseoir au gres des flux et reflux de chaque station. Donc comme aucune des deux solutions n’est parfaite, j’essaie et j’experimente. Aujourd’hui ca va les autres sont petits.

Face a moi, petite donc, sabine se tient chaud avec un pull marin rayures blanche bleu marine, surmonte d’un grand manteau avec interieur poil synthetique, et rehausse d’un foulard strict qui n’aere que l’oval de son visage. Elle baille ostensiblement sa fatigue. Je m’attends a la voir tourner de l’oeil.

08:52
Ou sont les hommes? Devant moi 9 femmes se tiennent. Debout.

La ratp a de l’argent. Pas de pub dans cette rame. Seulement des extraits de texte. J’aime bien. Ratp culture vous accueille sur ses lignes. Faites du bien a vos neurones.

Pas de chronique la semaine prochaine. En conges, j’evite les virees metropolitaines. Je vous retrouve le 27.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :