je surplombe un mouchodrome.

08:34
Depart tardif pour la plus courte semaine de l’annee.

Debout au milieu de l’allee, je surplombe un magnifique mouchodrome, lustre de frais. Une tache de naissance parait de la-haut une respectable tour de contrôle.

Echange de cartes de visites sur la plate-forme. Ca bosse tot et dur ce matin.

08:41
Ligne 4. Train plein. J’allais tranquille pour attendre le suivant, quand j’ai jete un œil aux horaires. Prochain 4 minutes. Dur. Alors j’ai cherche une faille dans les murailles humaines. J’ai trouve. J’ai saute. Signal.

2 copines siamoises reliees par un fil d’ecouteur se regardent du coin de l’oeil, complices d’une parole de chanson. Sur l’echarpe noire de l’une, une tete de mort lapin.

Etrange. Deja a saint germain des pres et personne n’est monte.

Une jeune fille assise sur strapontin feuillette un journal etrange, le delicious paper n°A4 (peut-etre une pub). Rien compris mais de loin c’est joli.

08:53
Assis devant, francis tremble de tous ses doigts et son livre avec. Dans son blouson de cuir leger marron fonce avec des bandes de clair, il a l’air un peu stone. Sa tronche de chauve qui ne s’assume pas. Son pantalon treillis tempete du desert. Il pose sur son nez fin une pere de lunettes qui lui donne immediatement un air grand paire. Elles glissent un peu et l’oblige a lever le manton un peu plus haut que normal pour regarder le nom des stations. Accentuant l’aspect decale du personnage.

2 Réponses to “je surplombe un mouchodrome.”

  1. Deliciouspaper Says:

    En surfant un peu sur internet, je suis tombé sur votre ‘post’ (Ah la sérendipité !).

    Merci de dire que Deliciouspaper est joli (par contre ce n’est pas une publicité).

    N’hésitez pas nous rendre visite sur deliciouspaper.com ou encore à lire un numéro.. Qui sait, peut-être aimerez-vous.

    Bonne continuation,

    – Un deliciouspaper guy.

  2. Ivan Sigg Says:

    Bonjour
    je vous laisse aller sur mon blog pour lire tous les articles qui contiennent le titre Deliciouspaper. Je suis un inconditionnel de cette aventure même si sur le dernier numéro ma critique est rèche.
    j’apprécie tes regards. L’attention c’est la vie.
    dans le métro je regarde ou je détourne la UNE de ANousParis.
    art-micalement
    Ivan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :