petit rayon de soleil sur la vitre sale.

06:59
Record matinale. Malheureusement le dernier train avant 7h ne m’a pas attendu. Le prochain arrive dans 3 min.
Note : 3 minutes avec un quai vide ca ne parait pas long.

Je sais qu’on est sur la reduction de la depense publique, mais etre seulement deux par carre de quatre, c’est reposant. Je suis detendu. Je respire. Je serai donc plus disponible pour mon travail.
A reflechir messieurs et mesdames les politiques.
Etre considere comme un mouton dans le train, c’est me pousser a rester un mouton au travail ou a etre un loup pour compenser.

Petit rayon de soleil sur la vitre sale. Fond ciel bleu. Sourire. Plaisir. Camille enchante mes oreilles avec ses canards sauvages.

George dort du sommeil du juste avec son bonnet bleu turquoise. Je ne sais pas ce qu’il a de si grave a cacher derriere ce bonnet bleu turquoise.

Un homme assis fait signe a un ami sur le quai d’en face. Grand sourire.

Un homme avance sur le quai, son chien musele a la main. Son chien fait la gueule. Je suis content d’etre dans le train.

George ouvre le yeux. Il verifie la station et se rendort.

07:14
La gare de lyon met fin a cette parenthese de detente metropolitaine.

07:20
Bonjour a tous. Parfois on a envie de parler a tous. Parfois pas du tout. On met la musique a fond pour se faire une bulle.
Je regarde tous ces visages. Je n’y vois pas de guerre ni combat. Un peu de lassitude. Un peu de tristesse. Il est tot. Chemin vers le boulot. Espace intime reduit. Instant de repos. Instant de repos au milieu des autres. Je crois qu’un petit spectacle ambulant, un spectacle de train, 5 minutes tous les matins serait un sacre petit plaisir. Une petite bouffee de sourire. A vous la Regie des Artistes des Trains Parisiens!

07:29
Chatelet. Les portes s’ouvrent. Sur un siege du quai, un grand black affale nous accueille avec son sourire et un short.

Les portes s’ouvrent. Flux. Daniel en pull noir vient s’asseoir en face de moi. Nous nous regardons un instant. Au dessus du sourcil droit une cicatrice profonde. A la main, l’Equipe. Dans ses yeux la fatigue du monde.
Daniel n’a pas dormi de la nuit. Son fils 19 ans ne trouve pas de travail malgre son capes menuiserie. Incapable de garder un job plus d’une semaine. Le monde est peut-etre con et carnassier, mais y a un moment il faut manger. Et on ne mange pas de ses ideaux. Daniel n’a pas dormi de la nuit parce qu’il sait que ce matin son patron va le convoquer dans son grand bureau pour lui dire qu’il est vire.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :