Trop de filles m’arrachent a ma tache.

08:19
So full. So foolish. Arrgh! La rage interieure melee de lassitude qui m’etreint devant ce train trop plein, ou si vide de vide, c’est pas mal. Le prochain est loin. Mais la non. Je n’ai aucune envie de commencer la journee dans un boite a sardine, a la jouer colle-serre avec des inconnues degoulinantes de chaleur moite et de parfums bon marche. Meme de luxe d’ailleurs, quand ca cocotte, il n’y a rien a faire, ca cocotte.

08:24
Le nouveau train glisse devant mes yeux. Et je monte. Je me glisse a force de pardon pardon dans un interstice de l’allee. Retour a la normale.

Lea note sur son cahier Manpower des idees qui passent dans sa tete au rythme de la musique de ses oreilles, perlees d’un long fil blanc, dont le chemin se perd dans un grand sac marron moutarde, pose entre son cahier et ses jambes, enchevetrees, le pied chausse d’une balerine a boucle, delicatement pose sur le rebord de la paroi.
Je me demande si elle n’est pas en train d’ecrire les paroles de la chanson qu’elle ecoute.

08:33
Ils sont alignes sur leurs sieges jaunes. Inconnus. Seulement relies par cette rangee jaune canari.

8:37
Petits personnages de maquette d’architecture, ils sont poses sur le quai sombre. De temps en temps, l’un d’eux bouge.

Avec la vitesse, les voyageurs sur le quai se melent pour ne plus former qu’un mur multicolore.

08:48
La chaleur augmente. Les vetements retrecissent. Mais devant moi, Noemie est a part, a contre-courant. Elle porte un pull bleu marine cotele, avec une echarpe legere vert creme, doucement enroulee autour de son cou. Elle n’a pas l’air d’avoir trop chaud. Malade?. Frileuse? Elle n’a pas l’air malheureuse. Que lui vaut de ne pas se balader en decolette aguichant et en jupe legere sur des jambes qui commencent a peine a secher leur cellulite au soleil? Maladie de peau?

08:58
Vaut-il mieux etre un jeune avec des baskets noirs ressorts assortis et un sac bandouliere, sigle Playstation? Ou un vieux a moustache et pull vert et col en V, avec un sac techno et ses jolis picots oranges?

Je n’ai plus le temps d’ecrire, trop de filles a regarder m’arrache a ma tache.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :