new-york. oublions notre calimero quotidien

07:47
Je regarde le train arriver. Doucement. J’essaie. Mais impossible d’imaginer le train suivant en train de lui monter dessus. Contrairement a new-york, nous sommes en securite ici. La ratp assure en terme de securite. Elle met une telle distance entre les trains que rien de ce qui est arrive hier aux etats-unis, 6 morts, ne peut se derouler ici. Merci. Merci. D’accord on se fait chier avec aussi peu de trains. Mais au moins on est en securite. Et le drame de la grosse pomme vient nous rappeler et nous expliquer pourquoi nous sommes 40000 dans un train. Non parce que des matins on se demande. Pourquoi il y a 4 minutes entre chaque train alors qu’on est deja 2000 sur le quai. Pourquoi on est oblige de subir les effluves sodoripares de notre voisin et le parfum de chiottes dont s’est asperge notre voisine? Pourquoi on est oblige de se replier avec 3 autres personnes sur un metre carre? C’est bien que de temps en temps on nous rappelle a l’ordre avec des choses claires, simples et percutantes. Oublions notre calimero quotidien. Nous sommes en securite et la securite a un prix.

08:12
Fin du rer. Metro. Le doute a nouveau m’assaille tel un train new-yorkais. Et je m’en tamponne autant qu’un train new-yorkais a l’heure de pointe.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :